Une politique en rétablissement
« Qui mieux que les personnes concernées peuvent mettre en lumière leurs besoins et nous faire comprendre, à nous les intervenants, quelles sont les limites de notre intervention. »